FAQ

Onglets de contenu

Sans obstacles

  • Sur le total des 51 Auberges de Jeunesse Suisses, nous en comptons 32 sans obstacles, dont 24 adaptées et 8 partiellement adaptées aux personnes handicapées. Les établissements adaptés remplissent dans tous les domaines les exigences en matière d’accessibilité sans obstacles (de l’accès jusqu’aux salles de bain, en passant par l’entrée du bâtiment). En revanche, s’agissant d’auberges partiellement adaptées, il faut prendre en considération des restrictions d’accès individuelles qui sont spécifiées pour chacune d’entre elles (p. ex. degré de confort non atteint, etc.).

  • Les Auberges de Jeunesse Suisses proposent des lits sans obstacles dans toutes les catégories, de la chambre double avec douche/WC à la chambre à plusieurs lits. Pour ce type de lit, nous veillons aussi à offrir un vaste choix de chambres, et, par conséquent, un large éventail de prix. Cela ne veut pas dire pour autant que toutes nos chambres sont sans obstacles. Il va de soi que le niveau supérieur des lits superposés n’est pas non plus accessible aux personnes handicapées.

  • Les Auberges de Jeunesse Suisses considèrent que promouvoir l’accessibilité pour tous, sans exclure personne, fait partie de leur mission socio-touristique. Les installations et les offres doivent s’adresser à tous les hôtes, en particulier aussi à ceux souffrant d’un handicap physique ou psychique ou présentant des troubles de l’audition, de la vue ou du langage, étant capables de voyager seuls ou étant accompagnés.

  • La procédure de réservation est la même pour tous les hôtes. Les informations sur les prestations et infrastructures se trouvent sous l’onglet « Sans obstacles ». Dans le cas où vous souhaitez réserver en ligne, vous pouvez sélectionner la catégorie « Chambre sans obstacles ». Vous pouvez sans autre nous faire part d’exigences supplémentaires (lors de votre réservation, par téléphone ou e-mail).

  • Les Auberges de Jeunesse Suisses adoptent le principe de l’égalité de traitement pour tous les hôtes. À ce titre, il n’est pas non plus prévu de traitement de faveur pour les personnes handicapées. Il est donc d’autant plus important pour nous de répondre à leurs besoins spécifiques en matière d’information, de possibilités de réservation, etc. et de former nos collaborateurs en ce sens.

  • Les Auberges de Jeunesse Suisses fournissent des informations spécifiques sur l’accès à l’auberge, sur les équipements et données techniques comme la largeur des portes, la taille de l’ascenseur, etc. (sur la page web correspondante, onglet « Sans obstacles »). Lors d’un voyage, les personnes handicapées doivent prendre en compte leurs limites individuelles. C’est pourquoi il est important de vérifier avant le départ l’absence d’obstacles par rapport à leurs besoins personnels.

  • Les voyageurs accompagnés de chiens guides ou de chiens de thérapie sont les bienvenus dans toutes les Auberges de Jeunesse Suisses. De nombreuses mesures de construction facilitent également leur séjour chez nous.

  • Nous ne pouvons pas satisfaire toutes les exigences de ce certificat. Par exemple, les liens vers les partenaires touristiques ainsi que les documents PDF mis à disposition par les auberges (menu du jour) ne sont pas toujours lisibles sans obstacles. Globalement, nous respectons toutefois les critères de la certification AAA et ne renonçons à les appliquer que dans les cas où les coûts ou les ressources nécessaires sont rédhibitoires.

  • Oui, régulièrement. Dans le cadre de la formation continue interne, des sessions de sensibilisation aux besoins des personnes handicapées sont sans cesse proposées.

  • Les Auberges de Jeunesse Suisses ont embauché plusieurs personnes atteintes d’un handicap. Toutefois, le projet n’est pas focalisé sur la création de postes pour handicapés mais sur l’élaboration d’une offre touristique sans obstacles. Les expériences de personnes directement concernées par le sujet nous sont donc très précieuses. Madame Ursula Schwaller − architecte et membre du conseil de la fondation Denk an mich − est en fauteuil roulant et soutient le projet en participant au comité de pilotage de la fondation Denk an mich. Par ailleurs, le Centre suisse pour la construction adaptée aux handicapés, représenté par Joe Manser et Beni Rüdisüli, est partenaire du projet au même titre que le BFEH. Les deux hommes en fauteuil roulant apportent au projet leur propre vécu en plus de leur soutien technique.

Aussenansicht Jugendherberge Richterswil Wiese

Informations supplémentaires

Ici