À notre propos

Onglets de contenu

Histoire des Auberges de Jeunesse Suisses

Bientôt 100 ans d’hospitalité!

Toujours en adéquation avec l’air du temps, les Auberges de Jeunesse Suisses, dès la fondation de l’association, se sont toujours renouvelées afin de satisfaire les besoins en constante évolution de leurs hôtes et de suivre la voie de l’innovation et du tourisme durable. Toutefois, les rencontres, la diversité architecturale et des nuitées à prix équitable restent au centre de leur philosophie. Aujourd’hui, tandis que la mondialisation progresse, que la pollution s’accroît et que les habitudes de voyage se modernisent, il est temps de relever de nouveaux défis. Ces dernières années, les Auberges de Jeunesse Suisses ont su tenir compte de ces changements au travers de nombreuses rénovations et constructions iconiques, de catégories de chambres supplémentaires et de son rôle pionnier et innovant en termes de tourisme social et respectueux de l’environnement.

Êtes-vous prêts pour un petit voyage dans le passé ? C’est parti !

  • 1924 – 1936

    • Une photo historique à la réception d’une auberge de jeunesse d’antan

    • Le 28 avril 1924
      Quelque 70 représentantes et représentants de diverses associations de jeunesse, notamment « Abstinenten Jugend », « Pro Juventute » ou « Wandervögeln », passent la soirée dans la salle du « Mädchenklub Gartenhof » à Zurich et fondent la « Coopérative zurichoise pour la création d’auberges de jeunesse ».

      1925
      L’organisation compte 277 membres. Une nuitée coûte 50 centimes et la carte de membre un franc.

    • 1932
      Adhésion à l’International Youth Hostel Federation.

      1926 – 1936
      Le nombre d’établissements, déjà connus sous le nom d’« Auberges de Jeunesse Suisses », passe de 80 à 208 et les nuitées de 7’000 à 168’000.

  • 1965 – 1994

    • Des jeunes et leur vélo devant l’Auberge de Jeunesse Beinwil en 1971

    • 20 décembre 1965
      Une auberge de jeunesse comptant 318 lits ouvre ses portes à Zurich Wollishofen.

      11. mai 1973
      Suite à la création de la « Fondation Suisse pour le Tourisme Social », la gestion immobilière et patrimoniale des Auberges de Jeunesse Suisses est séparée de l’administration générale de l’entreprise.

    • 1991
      Année exceptionnelle : 945’174 nuitées réservées dans 84 auberges de jeunesse. Un chiffre qui restera longtemps un record.

      1994
      Ouverture du siège principal des Auberges de Jeunesse Suisses à Zurich.

  • 1999 - 2004

    • Après l’ouverture de l’Auberge de Jeunesse Youth Palace Davos, des hôtes profitent de la vue depuis le balcon de l’ancien sanatorium

    • Avril 1999 – avril 2000
      75 ans des « Auberges de Jeunesse Suisses » ! Le « Jugithlon » propose 75 manifestations dans et autour de 67 auberges de jeunesse en l’honneur du jubilé.

      2002
      Rénovation du sanatorium puis ouverture du Youth Palace de Davos.

    • 2003
      Rénovation et agrandissement de l’Auberge de Jeunesse Zermatt. L’ancien édifice est rénové et deux nouveaux bâtiments sont construits selon les normes Minergie.

      2004
      Réouverture de l’Auberge de Jeunesse Zurich après des travaux de rénovation.

  • 2007 – 2010

    • Le hall d’entrée de la nouvelle Auberge de Jeunesse Bâle Saint-Alban

    • Décembre 2007
      Ouverture de l’Auberge de Jeunesse Scuol, récompensée par le label Minergie-ECO.

      2008
      La meilleure année de notre histoire à ce jour. Comparativement à l’année précédente, les nuitées ont augmenté de 7,3 % pour atteindre le nombre de 986’471. Le chiffre d’affaires total s’élève à CHF 40,5 millions (sans les établissements franchisés) contre CHF 36,3 millions en 2007.

    • 2009
      La crise de cette année touche peu les Auberges de Jeunesse Suisses. On observe tout de même un léger recul du chiffre d’affaires et des nuitées. Cependant, les affiliations prennent l’ascenseur : 103’000 membres annuels au total. On franchit pour la première fois le seuil des 100’000.

      2010
      En mars, la nouvelle Auberge de Jeunesse Bâle Saint-Alban ouvre ses portes. De nombreux hôtes louent la modernité de ce bâtiment, œuvre du bureau d’architectes bâlois Buchner Bründler.

  • 2012 – aujourd’hui

    • L’Auberge de Jeunesse Crans-Montana, ouverte en juin 2017

    • 2012
      En mai, une nouvelle auberge de jeunesse est inaugurée à Interlaken. Pour la première fois, une auberge accueille un restaurant ouvert au public, le 3a. Le nouveau bâtiment comptant 220 lits est le premier hébergement touristique de Suisse construit selon les normes Minergie-P-ECO.

      2014
      Début juin, l’Auberge de Jeunesse Gstaad Saanenland ouvre ses portes au cœur d’une accueillante région idéale pour la randonnée, le VTT et le ski.
      Depuis le 5 septembre, le wellnessHostel4000 à Saas-Fee, une enseigne jeune, dynamique et sportive, accueille chaleureusement nos hôtes.

    • 2016
      Deux projets de construction sont lancés: septembre marque le commencement des travaux de transformation d’un hôtel historique en auberge de jeunesse à Crans-Montana, dont l’inauguration a lieu en juin 2017, et les travaux de rénovation et construction de l’Auberge de Jeunesse Berne.

      2017
      Une nouvelle enseigne voit le jour à Trin, en collaboration avec le Projet Forêt de Montagne, les travaux de construction et rénovation se poursuivent à Berne, et d’autres idées en rapport avec le Musée des Transports de Lucerne, le château de Berthoud et une auberge wellness à Laax se concrétisent…

  • 1924 – 1936

    Une photo historique à la réception d’une auberge de jeunesse d’antan

  • 1924 – 1936

    Le 28 avril 1924
    Quelque 70 représentantes et représentants de diverses associations de jeunesse, notamment « Abstinenten Jugend », « Pro Juventute » ou « Wandervögeln », passent la soirée dans la salle du « Mädchenklub Gartenhof » à Zurich et fondent la « Coopérative zurichoise pour la création d’auberges de jeunesse ».

    1925
    L’organisation compte 277 membres. Une nuitée coûte 50 centimes et la carte de membre un franc.

  • 1924 – 1936

    1932
    Adhésion à l’International Youth Hostel Federation.

    1926 – 1936
    Le nombre d’établissements, déjà connus sous le nom d’« Auberges de Jeunesse Suisses », passe de 80 à 208 et les nuitées de 7’000 à 168’000.

  • 1965 – 1994

    Des jeunes et leur vélo devant l’Auberge de Jeunesse Beinwil en 1971

  • 1965 – 1994

    20 décembre 1965
    Une auberge de jeunesse comptant 318 lits ouvre ses portes à Zurich Wollishofen.

    11. mai 1973
    Suite à la création de la « Fondation Suisse pour le Tourisme Social », la gestion immobilière et patrimoniale des Auberges de Jeunesse Suisses est séparée de l’administration générale de l’entreprise.

  • 1965 – 1994

    1991
    Année exceptionnelle : 945’174 nuitées réservées dans 84 auberges de jeunesse. Un chiffre qui restera longtemps un record.

    1994
    Ouverture du siège principal des Auberges de Jeunesse Suisses à Zurich.

  • 1999 - 2004

    Après l’ouverture de l’Auberge de Jeunesse Youth Palace Davos, des hôtes profitent de la vue depuis le balcon de l’ancien sanatorium

  • 1999 - 2004

    Avril 1999 – avril 2000
    75 ans des « Auberges de Jeunesse Suisses » ! Le « Jugithlon » propose 75 manifestations dans et autour de 67 auberges de jeunesse en l’honneur du jubilé.

    2002
    Rénovation du sanatorium puis ouverture du Youth Palace de Davos.

  • 1999 - 2004

    2003
    Rénovation et agrandissement de l’Auberge de Jeunesse Zermatt. L’ancien édifice est rénové et deux nouveaux bâtiments sont construits selon les normes Minergie.

    2004
    Réouverture de l’Auberge de Jeunesse Zurich après des travaux de rénovation.

  • 2007 – 2010

    Le hall d’entrée de la nouvelle Auberge de Jeunesse Bâle Saint-Alban

  • 2007 – 2010

    Décembre 2007
    Ouverture de l’Auberge de Jeunesse Scuol, récompensée par le label Minergie-ECO.

    2008
    La meilleure année de notre histoire à ce jour. Comparativement à l’année précédente, les nuitées ont augmenté de 7,3 % pour atteindre le nombre de 986’471. Le chiffre d’affaires total s’élève à CHF 40,5 millions (sans les établissements franchisés) contre CHF 36,3 millions en 2007.

  • 2007 – 2010

    2009
    La crise de cette année touche peu les Auberges de Jeunesse Suisses. On observe tout de même un léger recul du chiffre d’affaires et des nuitées. Cependant, les affiliations prennent l’ascenseur : 103’000 membres annuels au total. On franchit pour la première fois le seuil des 100’000.

    2010
    En mars, la nouvelle Auberge de Jeunesse Bâle Saint-Alban ouvre ses portes. De nombreux hôtes louent la modernité de ce bâtiment, œuvre du bureau d’architectes bâlois Buchner Bründler.

  • 2012 – aujourd’hui

    L’Auberge de Jeunesse Crans-Montana, ouverte en juin 2017

  • 2012 – aujourd’hui

    2012
    En mai, une nouvelle auberge de jeunesse est inaugurée à Interlaken. Pour la première fois, une auberge accueille un restaurant ouvert au public, le 3a. Le nouveau bâtiment comptant 220 lits est le premier hébergement touristique de Suisse construit selon les normes Minergie-P-ECO.

    2014
    Début juin, l’Auberge de Jeunesse Gstaad Saanenland ouvre ses portes au cœur d’une accueillante région idéale pour la randonnée, le VTT et le ski.
    Depuis le 5 septembre, le wellnessHostel4000 à Saas-Fee, une enseigne jeune, dynamique et sportive, accueille chaleureusement nos hôtes.

  • 2012 – aujourd’hui

    2016
    Deux projets de construction sont lancés: septembre marque le commencement des travaux de transformation d’un hôtel historique en auberge de jeunesse à Crans-Montana, dont l’inauguration a lieu en juin 2017, et les travaux de rénovation et construction de l’Auberge de Jeunesse Berne.

    2017
    Une nouvelle enseigne voit le jour à Trin, en collaboration avec le Projet Forêt de Montagne, les travaux de construction et rénovation se poursuivent à Berne, et d’autres idées en rapport avec le Musée des Transports de Lucerne, le château de Berthoud et une auberge wellness à Laax se concrétisent…