Skip to navigation Skip to content

Nous sommes actuellement fermés. L'auberge ouvrira à nouveau le 9 Mar 2018. Les réservations seront confirmées.

Auberge de Jeunesse Fällanden

Im Rohrbuck
Maurstrasse 33
8117 Fällanden (ZH)

Simple Swiss_solar Free_wifi_v02

Réservation en ligne

Histoire - Histoire de l’architecture suisse au bord du lac de Greifensee

Les associations de jeunes de la ville de Zurich mûrissaient depuis longtemps déjà le projet de construire une auberge à la campagne. Organisée en Association des Auberges de jeunesse de Zurich, cette idée prit forme peu à peu et l’on se mit à la recherche d’un terrain approprié.

D’abord plébiscités, les abords du lac de Zurich auraient amplement dépassé les moyens financiers disponibles. On se tourna donc vers le lac de Greifensee tout proche.

Emil Roth

La planification du projet fut confiée à l’architecte zurichois Emil Roth. Né à Bari en 1893 de parents expatriés, Emil Roth revint en Suisse avec sa famille pour suivre une partie de sa scolarité au bord du lac de Constance et étudia l’architecture à partir de 1911 à l’école polytechnique fédérale de Zurich. Une lourde infection pulmonaire contractée après son entrée au service militaire le força à interrompre ses études. Une fois guéri après un séjour en sanatorium, Emil Roth travailla comme commis dans divers métiers du bâtiment et entra en 1922 comme stagiaire dans un bureau d’architectes de Bâle.

Cofondateur du magazine d’avant-garde « ABC », il fut aussi son premier rédacteur et se fit rapidement un nom à l’échelle internationale. C’est à la même époque qu’il participa au projet du « repasse-nuages » d’El Lissitzky, contribution essentielle au constructivisme russe. D’autre part, Emil Roth conçut en collaboration avec les architectes Hubacher & Steiger, Artaria & Schmidt et Häfeli le lotissement de « Neubühl » à Zurich, ensemble architectural majeur du moderne classique en Suisse, fortement représenté en Allemagne par le Bauhaus pendant l’entre-deux-guerres.

Le bâtiment

Les objectifs directeurs du moderne, à savoir la simplicité et la fonctionnalité, ne pouvaient pas mieux correspondre aux critères de construction d’une auberge de jeunesse. Chez Roth, ces objectifs se manifestaient par un refus sans compromis de tout élément décoratif. L’utilisation du bois et la construction traditionnelle en treillis établissaient également un lien thématique à la Suisse et à son artisanat.

À ses débuts, le projet était toutefois plutôt incertain. Le budget de l’époque, de CHF 70’000.–, ne put être couvert que grâce à la participation de la ville de Zurich, du canton, de donateurs privés et de nombreuses heures de corvée de la part des jeunes et des artisans.

L’auberge de jeunesse de Fällanden fut officiellement inaugurée le 6 juin 1937. En 1939, à nouveau gravement malade, Emil Roth abandonnait l’architecture. Outre le lotissement de Neubühl et les maisons de la vallée du Dolder, conçues en collaboration avec son cousin Alfred Roth, l’auberge de jeunesse reste donc un de ses principaux ouvrages et le seul qu’il ait entièrement réalisé seul. Le bâtiment est aujourd’hui sous la protection cantonale et fédérale de la conservation des monuments.

L’auberge de jeunesse a été conçue pour 7 personnes. Rapidement classée parmi les plus petites du pays, elle était souvent complète en raison de sa situation exceptionnelle et le confort y fut longtemps négligé. Les douches durent ainsi attendre les travaux de restauration réalisés dans les années 1970 avant d’avoir l’eau chaude. En 1981, un incendie dévasta une partie du bâtiment, qui fut reconstruit et amélioré dans les 4 mois suivants.

L’auberge de jeunesse de Fällanden aujourd’hui

L’auberge de jeunesse de Fällanden aujourd’hui

L’auberge de jeunesse du lac de Greifensee en 1937

L’auberge de jeunesse du lac de Greifensee en 1937

Cuisine avec la première cuisinière

Cuisine avec la première cuisinière